MINISTÈRE DE LA JUSTICE,GARDE DES SCEAUX ET CHARGÉ DES DROITS DE L'HOMME

Sceau de Republique Gabonaise

La première phase de tests Covid-19 effective au Ministère de la Justice

Logo

La première phase de tests Covid-19 effective au Ministère de la Justice

La première phase de tests Covid-19 au Ministère de la Justice est effective depuis le mercredi, 12 août 2020. Au terme de celle-ci, le Ministre de la Justice, Garde des Sceaux, chargé des Droits de l’Homme, a rappelé l’intérêt de se faire dépister tout en précisant qu’il (dépistage) va dans la droite ligne de la politique du gouvernement, qui entend éradiquer ladite maladie.

A l’initiative du Ministre de la Justice, Garde des Sceaux, chargé des Droits de l’Homme, Erlyne Antonela Ndembet-Damas qui a sollicité le Comité de pilotage du plan de veille pour la riposte de l’épidémie à Coronavirus au Gabon (COPIL-Gabon), les membres du Cabinet, les personnels régulièrement affectés au secrétariat général et dans l’ensemble des directions ont fait le test Covid-19.

Le dépistage dont la première phase a eu lieu le mercredi, 12 août 2020, en matinée dans l’enceinte du Ministère, vont dans la droite ligne de la politique du Gouvernement qui entend éradiquer ladite maladie.

‘’Il y a de plus en plus de cas testés positifs. Il était important que tout le monde se fasse dépister, moi en premier, vu que nous côtoyons au quotidien nos collaborateurs. La connaissance par chacun de son statut permet non seulement de se protéger, mais de protéger également les autres’’, a-t-elle poursuivi.

Le Ministre de la Justice a exhorté la population à se faire dépister car le Covid-19 existe bel et bien en tant que pandémie. Nous pouvons être bien portants. Ne pas faire les symptômes de la maladie tout en étant porteur.

Elle a rappelé les gestes essentiels que sont : le port du masque, laver fréquemment les mains avec un désinfectant à base d’alcool ou de l’eau et du savon, la nécessité d’éternuer ou tousser en se couvrant la bouche et le nez avec le coude fléchi ou un mouchoir, jeter le mouchoir, éviter tout contact étroit avec une personne ayant de la fièvre et de la toux, saluer sans se serrer la main, éviter les embrassades, nettoyer les objets et les surfaces souillés.

Plus de 100 personnes sont concernées par ladite opération dont les résultats sont attendus dans les 72 heures selon les informations fournies par le médecin du Copil.

Publié le : 13 / 08 / 2020


En Haut